Après l’ultimatum de décembre lancé par l’Ong Urgences Panafricanistes de l’activiste anti Cfa Kemi Seba, aux élites africaines pour « présenter un plan de sortie crédible du système monétaire existant », voici donc Kemi Seba qui revient à la charge pour constater que l’ultimatum n’a pas été respecté par ceux à qui il l’a lancé.

Dans un message publié sur sa page facebook, l’activiste franco-béninois affirme avoir accusé réception du non respect de l’ultimatum par les élites africaines qui selon lui, n’ont en retour servir que « les crachats et le mépris ». Cependant il ne s’était pas fait des illusions sur le courage de cette élite « dramatiquement coupée du prolétariat », de décider de changer les choses.

En savoir plus ici

Laisser un commentaire